Congorama

Un film de Philippe Falardeau, 2006
-

Genre: Comédie dramatique

Langues: Français

Sous-titres: Anglais

Format: 1 :1.85

Son: Dolby SR

Durée: 105 min

Pays: Canada, Belgique, France

Année: 2006

Disponible en VOD

Commander le DVD

SYNOPSIS

-

Michel (Olivier Gourmet), fils d’écrivain paralysé, mari d’une congolaise réfugiée et père d’un futur champion de tennis, est un inventeur belge erratique et incompris de son employeur. A l’âge de 41 ans, il apprend qu’il est adopté et qu’il est né clandestinement dans une grange… au Québec. Et l’histoire vient à peine de commencer. Louis Legros (Paul Ahmarani), gemmologue québécois surdoué, est très attendu à Anvers où il doit prononcer une conférence. Mais lorsque le Ministre de l’Energie le convoque pour lui demander son aide, Louis annule son voyage et retourne au village de son enfance sur la piste de son père, disparu deux ans plus tôt. Il veut retrouver les plans d’une voiture électrique révolutionnaire conçue par son père et convoitée par le gouvernement. Sainte-Cécile est un village banal, de ceux que l’on traverse sans tourner la tête. A l’été de l’an 2000, Michel et Louis vont s’y croiser par accident tel deux missiles à trajectoires convergentes. La collision changera leur vie, celles de leurs familles ainsi que le futur de toute l’industrie automobile.

 

Bienvenue dans le Congorama.

CREDITS

-

Réalisation: Philippe Falardeau
Scénario: Philippe Falardeau
Image: André Turpin
Son: Laurent Benaïm
Montage: Frédérique Broos
Direction Artistique: Jean Babin

 

Interprètes:

 

Olivier Gourmet, Paul Ahmarani, Jean Pierre Cassel, Claudia Tagbo, Arnaud Mouithys, Lorraine Pintal, Gabriel Arcand, Guy Pion

 

Produit par Tarantula (Belgique), Tarantula (France), Micro-scope (Canada), RTBF (Télévision belge)
Distribution Canada : Christal Film Distribution

Distribution Belgique : Lumière

Distribution France : UGC

 

Ventes Internationales : The Works

FESTIVALS

-
Festival International de Cannes 2006
Film de clôture - Quinzaine des réalisateurs

Festival du film de Munich, Allemagne

Festival international du film de Toronto
Section "Special Présentation"

Festival du film de l'Atlantique, Halifax, N.-E
Prix du meilleur film Canadien

Festival international du film de Vancouver, C.-B.

Festival international du film francophone de Namur, Belgique

Festival international du film de Pusan, Corée du Sud

Rencontres du cinéma francophone en Beaujolais, Villefranche sur Saone, France

Festival du nouveau cinéma de Montréal, Québec
Film d'ouverture

Festival en route vers le monde, La Roche sur Yon, France

Festival du cinéma international en Abitibi-Témiscamingue, Rouyn-Noranda, Qc

Festival du film de Sarlat, France

Cinéma du Québec à Paris, France
Film d'ouverture

Festival du film de Whisler, C.-B.

Festival international du film de Palm Springs, Etats-Unis - 2007

Festival du film de Cornwall (Toronto Film Circuit), Ontario

Festival international du film de Göteborg, Suède

Toronto Top Ten (Toronto Film Circuit), Ontario

Vancouver Rendez-Vous (Toronto Film Circuit), C.-B.

Festival du film de North Bay (Toronto Film Circuit), Ontario

Festival du film de Salmon Arm (Toronto Film Circuit), C.-B.

Festival international du film de Santa Barbara, Etats-Unis

Annual Canadian Cinema Showcase : North of Hollywood Tour (Toronto Film Circuit), Royaume-Uni et Irlande

Festival du film Canadien de Kingston (Toronto Film Circuit), Ontario

Festival du film Canadien de London (Toronto Film Circuit), Ontario

Festival du film de Thunder Bay (Toronto Film Circuit), Ontario

RÉALISATEUR

-

Après des études en sciences politiques et en relations internationales, Philippe Falardeau a participé à l’émission La course autour du monde en 92-93 où il a réalisé 20 courts mé En 1997, Il a réalisé son premier documentaire, Pâté chinois, une fable politico-humoristique sur la communauté chinoise au Canada. Son film, La moitié gauche du frigo a remporté le prix du meilleur premier long métrage canadien au Festival international de Toronto, le prix Claude-Jutras aux Genie Awards, le Jutras du meilleur acteur au Québec et le prix du meilleur long métrage québécois de l’Association des critiques de cinéma Québécois.

VIDEO

-

REVUE DE PRESSE

-

« (…) bijou d’intelligence, de drôlerie et d’émotion (…) »

Grégory Alexandre / Rolling Stones

 

« (…) le spectateur s’attache terriblement à cette histoire farfelue, drôle, pleine de rebondissements et d’humanité. »

Renaud Saint-Cricq / Le Parisien

 

« En choisissant de déployer au cinéma son goût pour le récit, Philippe Falardeau y apporte un ton nouveau : du côté du scénario, tout est dans le raffinement, et du côté de la mise en scène, tout est dans l’élan, la spontanéité. Une réussite (…) »

Frédéric Strauss / Télérama

 

« (…) le film réserve son lot de péripéties cocasses, dominées par le toujours fiable Olivier Gourmet (…) »

Libération

 

« Une comédie originale et très fraîche. »

Peps (17 janvier 2007)

 

« (…) le réalisateur crée un petit bijou de sensibilité (…) Falardeau insuffle humour, sens et émotions diverses afin de tenir sur le fil une narration qui avance par à-coups. »

Julien Welter / Score

 

« L’un des plus surprenants et des plus intelligents films de ce début d’année. »

Les Grignoux

 

« D’apparence sans prétention, il ne manque pas d’ambitions. »

La Libre Belgique (17 janvier 2007)