L’Eclat Furtif de l’Ombre

Un film de Patrick Dechesne et Alain-Pascal Housiaux, 2014
-

Genre: Drame

Langues: Amharique, Français

Sous-titres: Français ou Anglais

Format: 1 :1.85

Son: Dolby SR

Durée: 90 min

Pays: Belgique, Ethiopie, Allemagne

Année: 2014

 

Facebook

Site du film

SYNOPSIS

-

Adisu, jeune artisan-pêcheur africain, fuit les rives de son village mutilé. Frappé dans ses liens identitaires plus que dans sa chair, le jeune homme se perd dans la géologie fantasque de l’Ethiopie, son pays natal. De la frontière du Soudan jusqu’aux rives de la Mer Rouge, le film le retrouve quarante années plus tard, dans une ville portuaire du nord européen. Vieil homme, devenu chauffeur de taxi, Adisu revisite le coeur de chaque nuit en recherche d’un instant d’amour perdu.

CREDITS

-

Réalisation et scénario: Patrick Dechesne & Alain-Pascal Housiaux
Chef opérateur: Frédéric Noirhomme, avec la participation d’Hélène Louvart
Montage image: Marie-Hélène Dozo
Son: Nico Bunnik
Mixage: Thomas Gauder
Décor: Sophie Dubuisson
Costumes: Marie-Paule Brauers
Maquillage: Garance Vanrossum

 

Interprètes:

 

Le taximan: Joseph Farroul
Adisu (20 ans): Abebe Ephrem Walle
La femme du parking: Sara de Roo
Le standardiste: Philippe Jeusette
La femme du désert: Tsega Yitbarek
Le grand-père: Aba Birhanu Sahlen
Adisu (enfant): Fitsum Alemnew
Le jeune Théo: Sofiane Henry
Le berger Afar: Alli Mohamed

 

Produit par Joseph Rouschop & Valérie Bournonville (Tarantula Belgique), Johannes Rexin & Bettina Brokemper (Heimatfilm), Patrick Dechesne & Alain-Pascal Housiaux (Heur-film), Daniel Taye Workou & Meseret Argaw (Birabiro Films)

GALERIE

-
-
-
-

FESTIVALS

-
International Film Festival Rotterdam 2014 (Bright Future)

Festival du Film de Munich

Festival International du Film Francophone de Tübingen

Festival du Film Francophone de Namur

CPH:PIX de Copenhague 2014

RÉALISATEUR

-

Patrick Dechesne et Alain-Pascal Housiaux passent aujourd’hui derrière la caméra pour la première fois. Ils partagent une brillante carrière de directeurs artistiques, couronnée en 2009 par le Golden Horse Award (oscar asiatique) pour les décors du film VISAGE de Tsaï Ming-Liang, coproduit par Tarantula. Leur premier long-métrage nous plonge dans un voyage profond entre l’Europe et une Afrique toute en nuances, entre l’ombre et la lumière.

VIDEO

-

REVUE DE PRESSE

-

« On se promène à la frontière de la vie et de la mort, entre passé et présent, en quête d’un éclat furtif. Les acteurs, la plupart amateurs, se donnent avec pudeur, jouant naturellement la mise en abyme de leur personnage. Une femme passe, incarnation de la force de l’espoir. Et Adisu prend la figure de l’exilé universel. »

Fabienne Bradfer / Le Soir

 

« Un film poétique sur la douleur de l’exil. »

Suricate Magazine

 

 » Film suggestif, cinéma d’érrance, gardant plus le focus sur des visages et des moments quasi « oniriques », ce voyage au plus profond d’une âme humaine laisse l’explicite au vestiaire, se joue de la decontrution narrative, et prend parfois un moment de flottement pour nous montrer en gros plan (magnifique) le visage d’Adisu âgé. »

Cinenews