Nico, 1988

Un film de Susanna Nicchiarelli , 2017
-

Genre: Biopic

Langues: Anglais

Sous-titres: xxx

Format: xxx

Son: xxx

Durée:

Pays: Italie, Belgique

Année: 2017

SYNOPSIS

-

Christa Päffegn, aka Nico, meurt à Ibiza à l’âge de 50 ans après une chute en vélo, un Graziella rose. Elle était devenue célèbre grâce à son statut de muse d’Andy Warhol et elle était entrée dans la légende du rock en chantant trois chansons avec le Velvet Underground, en 1966. Avant cela, elle était connue en tant que mannequin ainsi que pour son apparition dans La Dolce Vita de Fellini. Comme en attestent les photos et les films, sa beauté était elle aussi légendaire.

CREDITS

-

Réalisation : Susanna Nicchiarelli

 

Produit par Vivo Films (Italie)

Co-produit par Tarantula Belgique

RÉALISATEUR

-

Susanna Nicchiarelli est née à Rome en 1975. Parfaitement bilingue Italien-Anglais, elle a étudié la Philosophie à La Sapienza (Rome) et a obtenu un PhD en Esthétique de film à l’École Normale Supérieure de Pise, tout en suivant également des cours et des master classes à Paris et à l’École Normale Supérieure de Fontenay-aux-Roses de Lyon. Elle a étudié la réalisation et l’écriture de films à l’Université de Californie Los Angeles (UCLA) et en 2004, elle est diplômée en Réalisation de Cinéma au Centre Expérimental de Cinématographie de Roma, Cinecittà.

 

Elle a collaboré avec le réalisateur Nanni Moretti durant plusieurs années en filmant et montage les arrière-plans de ses films et en l’assistant dans son travail. Ensuite, elle réalise deux longs métrages :

Cosmonauta (2009) remporte le prix Controcampo au 66ème Mostra de Venise, nominé pour le « meilleur long métrage » au festival David di Donatello et au festival Nastri d’Argento, remporte le prix du  Festival International des Femmes de Dortmund-Cologne.

La Scoperta dell’Alba (2013) en sélection officielle du Festival International du Film de Rome, et nominé aux Globi d’Oro dans la catégorie « meilleure actrice » pour Margherita Buy.

 

Susanna réalise également des courts métrages parmi lesquels deux films d’animation dont Sputnik 5 (2009) stop motion d’animation remporte le Nastro d’Argento du « meilleur court d’animation » et prix du « meilleur film d’animation » du Festival International du Film de Brooklyn.