Tous les chats sont gris

Un film de Savina Dellicour, 2014
-

Genre: Drame

Langues: Français

Format: 1 :1.85

Son: Dolby SR

Durée: 84 min

Pays: Belgique

Année: 2014

 

Facebook

SYNOPSIS

-

Paul a 46 ans. Il est détective privé. Dorothy a presque 16 ans. Elle est en pleine crise identitaire. Il vit en marge de la société bien-pensante bruxelloise, elle a grandi en plein dedans. La seule chose qui les lie est le fait que Paul sait qu’il est le père biologique de Dorothy. Récemment de retour au pays, Paul revoit Dorothy. Troublé, il l’observe, sans oser s’approcher. Mais tout bascule le jour où Dorothy vient lui demander de chercher son père biologique…

CREDITS

-

Réalisatrice : Savina Dellicour
Son : Olivier Struye
Décors : Paul Rouschop
Costumes : Sabine Zappitelli

Scénario: Savina Dellicour et Matthieu de Braconier

 

Interprètes :

 

Dorothy: Manon Capelle
Christine: Anne Coesens
Paul: Bouli Lanners
Claire: Aisleen Mc Lafferty

 

Produit par Tarantula (BE)

GALERIE

-
- ©Tarantula
- ©Tarantula
- ©Tarantula
- ©Tarantula
- ©Tarantula
- ©Tarantula

FESTIVALS

-
Montréal - Festival des Films du Monde

Rome - Alice nella citta

Santa Barbara Int'l Film Festival
Best International Film Award

Festival international du premier film d'Annonay
Prix du Public

Internationales Filmfestival Mannheim-Heidelberg

Festival International du Film d'Amour de Mons
Prix BeTV - Mons (Belgique)

12ème Festival International du Film Indépendant - Cinémondes (France)

RÉALISATEUR

-

À 17 ans, Savina Dellicour entre à l’IAD en section réalisation, puis poursuit ses études en Angleterre à la NFTS, sous la tutelle de Stephen Frears. Son film de fin d’études « Ready », avec Imelda Staunton, a été nominé pour un student Oscar à L.A. « Strange Little Girls », financé par Film 4 et le UK Film Council, a été sélectionné dans une trentaine de festivals internationaux et a obtenu plusieurs prix. Elle a réalisé 10 épisodes d’ »Hollyoaks », une série populaire pour la télévision Anglaise.

VIDEO

-

REVUE DE PRESSE

-

« Anne Coesens, désarmante en mère qui perd pied, Manon Capelle en ado bruxelloise en crise ou Bouli Lanners en adorable père paumé. Un trio gagnant! »

Le Soir

 

« Bouli Lanners livre une de ses plus belles interprétations […] Un premier film enthousiasmant affichant une belle maîtrise dans la conduite du récit, une direction d’acteurs très raffinée, un sens de l’observation et un ton qui mixe harmonieusement humour et angoisse existentielle. »

La Libre Belgique

 

« Une réflexion intelligente atour de la paternité et de la famille. »

L’Avenir

 

« Premier long-métrage de la cinéaste belge Savina Dellicour, qui combine un suspense parfait avec une intrigue familiale passionnante et un final très surprenant! »

La Meuse