Visage

Un film de Tsai Ming-Liang, 2009
-

Genre: Drame

Langues: Français, Chinois

Sous-titres: Anglais

Format: 1 :1.85

Son: Dolby Digital

Durée: 141 min

Pays: France, Belgique, Pays-Bas, Taïwan

Année: 2009

Disponible en VOD

Commander le DVD

SYNOPSIS

-

Un réalisateur taïwanais tourne l’histoire du mythe de Salomé au musée du Louvre. Bien qu’il ne sache ni l’anglais ni le français, il tient absolument à confier le rôle du roi Hérode au comédien Jean-Pierre Léaud. Pour donner à ce film quelque chance, la production confie le rôle de Salomé à une top-modèle de renommée internationale. Mais dès le début du tournage, les problèmes s’accumulent… Dans la confusion générale, le réalisateur apprend brutalement la mort de sa mère. La productrice doit s’envoler pour Taipei afin de se rendre aux obsèques. Mais le réalisateur sombre dans un profond sommeil où l’esprit de sa mère semble ne pas vouloir quitter le vieil appartement. La productrice n’a d’autre choix que d’attendre, perdue dans une ville étrangère. Comme après un très long voyage, le tournage reprendra après que chacun se soit égaré dans les sous-sols du Louvre.

CREDITS

-

Réalisation: Tsaï Ming-Liang
Scénario: Tsaï Ming-Liang et Vincent Wang
Image: Liao Pen Jung
Son: Roberto Van Eijden, Jean Mallet, Philippe Baudhuin
Montage: Jacques Comets
Direction Artistique: Patrick Dechesne, Alain-Pascal Housiaux

 

Interprètes:

 

Fanny Ardant, Laetitia Casta, Jean-Pierre Léaud, Lee Kang-Sheng, Jeanne Moreau, Nathalie Baye, Mathieu Amalric

 

Produit par Tarantula (Belgique), JBA Production (France), Homegreen Films (Taïwan), Le Musée du Louvre (France), Circe Films (Pays-Bas), ARTE France cinéma, RTBF (Belgique).

 

Distributeurs:

 

Distribution France : Rezo Films

Distribution Belgique : Lumière

 

Ventes internationales : Fortissimo Films

GALERIE

-
-
-

FESTIVALS

-
Prix Golden Horse Best Production Designer au Festival de Taipé (Taiwan) 2010

Prix Best Production Designer au Festival de Hong-Kong 2010

Sélectionné en compétition au 62ème Festival de Cannes 2009

Sélection en compétition au Festival de Toronto 2009

Sélection en compétition au Festival International de Pusan 2009

Festival de films asiatiques de Barcelone 2010

Festival International de Buenos Aires 2010

Festival CPH PIX 2010

Festival International de Glasgow 2010

Festival International de Göteborg 2010

Festival International d’Istanbul 2010

Festival International de Miami 2010

Festival International Pune 2010

Festival International de Rotterdam 2010

Festival International de Sofia 2010

Festival de Sydney 2009

Festival Era New Horizons 2009

Festival Baltic Pearl 2009

Festival International de Rio 2009

Festival de Toronto 2009

Festival International de Chicago 2009

Festival International d’Hawaii 2009

Festival de Hong Kong 2009

Festival de Sitges 2009

Festival International de Vancouver 2009

Festival International de Rio 2009

Film Market 2009

Festival de Bangkok 2009

Concile International du musée du Louvre 2009

Festival Black Night de Tallinn 2009

Festival Filmex de Tokyo 2009

RÉALISATEUR

-

Valeurs sûre du cinéma taïwanais, il réalise en 1994, Vive l’amour une réflexion qui reçoit le Lion d’Or au Festival de Venise. Il poursuit avec le drame La rivière couronnée par le Prix Spécial du Jury au Berlin. En 1995, il aborde la science-fiction avec The Hole, primé à Cannes qui confirme son talent. En 2001, Tsai Ming-liang réalise Et là-bas, quelle heure est-il? puis l’année suivante le très poétique Goodbye Dragon Inn. Il revient en 2005 avec la comédie musicale La saveur de la pastèque, Ours d’Argent de la Meilleure contribution artistique, Prix Alfred Bauer de l’innovation cinématographique et Prix Fipresci de la Critique Internationale au Festival de Berlin 2005. En 2006, il réalise I Don’t want to sleep alone.

VIDEO

-

REVUE DE PRESSE

-

« ce Visage est l’un des plus beaux films de l’année. (…) ce qui aurait pu n’être qu’un hommage pathétique et imbécile (…) figé dans le respect, la nostalgie et la naphtaline, prend une forme artistique et vivante. »

Jean-Baptiste Morain / Les Inrockuptibles

 

« Cette icône de la culture pop (Laetitia Casta) apparaît ici comme le pilier du film, le dernier élément de stabilité dans un monde qui part en vrille. Main dans la main avec Tsai Ming-liang, elle invente la figure de la star de demain. »

Isabelle Regnier / Le Monde

 

« Visage réunit un casting de rêve: d’abord Laetitia Casta, mais aussi Jean-Pierre Léaud, Fanny Ardant, Nathalie Baye, Jeanne Moreau, Mathieu Amalric… soit quelques familiers de François Truffaut à qui le jeune cinéaste taïwanais souhaitait rendre hommage. »

La Meuse (16 mai 2009)

 

« Visage est un voyage dans lequel il faut se laisser emporter, épouser les mouvements d’une trame narrative semblables à ceux de la haute mer, effrayants et sublimes. »

Dominique Widemann / L’Humanité 

 

« Visage est naturellement prétexte à autre chose. Fouetter l’inventivité visuelles de Tsai Ming-liang par la création de tableaux d’une somptuosité et d’une sensualité délirantes. Préciser que la beauté de Laetitia Casta sur garnd écran revigore le concept de sublime, tombé de longue date en désuétude. »

Lemonde.fr (26 mai 2009)

 

« Visage n’est pas un film, c’est une oeuvre d’art. »

Le Soir (25 mai 2009)

 

« Laetitia Casta est ici mieux filmée que jamais, et du coup plus libre, plus forte, plus actrice qu’elle ne l’a jamais été. »

Libération (24 mai 2009)