L’Amante du Rif

Un film de Narjiss Nejjar, 2012
-

Genre: Drame

Langues: Arabe

Sous-titres: Français

Format: xxx

Son: xxx

Durée: 91 min

Pays: Maroc, Belgique, France

Année: 2012

SYNOPSIS

-

Aya a vingt ans. Elle est belle, parfois ingénue, souvent rebelle. Elle n’a de rêve que l’amour, sublimé et fantasmé à souhait. Elle traîne son insouciance au milieu des volutes de kif : ses deux frères travaillent pour un gros trafiquant de haschich surnommé «Le Baron». Sa vie bascule le jour où son frère aîné la jette dans les bras de ce dernier, en échange d’un lopin de terre  pour cultiver son herbe…

CREDITS

-

Réalisation: Narjiss Nejjar

Photographie: Maxime Alexandre
Musique: Tal A. Haddad
Montage: Julien Foure
Direction artistique: Aurore Benoît

 

Interprètes:

 

Mourade Zeguendi, Nadia Kounda, Ouidad Elma

 

En coproduction avec Urban Factory (France) et Jbila Méditerrannée Production (Maroc)

 

Distribution Benelux : Tarantula Distribution

Ventes internationales : Urban Distribution

FESTIVALS

-
Sélection en compétition au Festival du Film Francophone de Namur 2011

Ouverture du Festival du Film de Marrakech 2011

Festival du Film de Dubaï 2011

Festival International du Film de Palm Springs 2012

Festival National du Film marocain de Tanger 2012

Prix du meilleur scénario au 13ème Festival International du Film D'Aubagne 2012

Mention spéciale du Jury au Festival de Montréal 2012

Festival du Film au Féminin de Charleroi 2012

Festival International du film d’Aubagne 2012

Cinéfranco 2012

Festival International du Film de Minneapolis Saint-Paul 2012

Festival Vues D’Afrique 2012

Arabishes Film Festival Tublingen 2012

Flying Broom Women’s IFF 2012

RÉALISATEUR

-

Née en 1971 à Tanger au Maroc, Narjiss Nejjar est réalisatrice et scénariste. 1989 marque son départ vers Paris (France) où elle poursuit des études de réalisation avant de travailler comme assistante réalisatrice sur plusieurs films. Elle a signé un premier documentaire en 1994, « L’exigence de la dignité », puis en 1996 « Khaddouj, mémoire de Targha » (« Khaddouj… mémoire de Targha »). En 1998, elle co-produit une série documentaire au Maroc, « Les Salines ». En 2000, elle crée à Paris, une société de production « Terre Sud Films ». Elle est par ailleurs scénariste et auteur d’un roman publié en 1999, « Cahiers d’empreintes ».

 

Narjiss Nejjar réalise une trilogie de courts métrages : « Le Septième Ciel » (2001), « Le Miroir du Fou » (2001) et « La Parabole » (« La Rive des muets ») en 2002. Son premier long métrage de fiction « Les Yeux sec » (2003) est sélectionné à la Quinzaine des Réalisateurs à Cannes, au FIFF, au Festival de Marrakech et obtient de nombreux honneurs, dont le Bayard d’Or du Meilleur scénario. Elle signe « Wake-Up Morocco » (2006), son second long métrage. Après une participation en 2010 au film collectif « Terminus des anges », elle signe « L’Amante du Rif » (2011), produit par la société belge Tarantula et sélectionné en Compétition Officielle au 26ème FIFF de Namur où elle est marainne de l’atelier d’écriture 2011 « De l’Écrit à l’Écran ».

VIDEO

-