Belhorizon

Un film de Inès Rabadan, 2004
-

Genre: Comédie Dramatique

Langues: Français

Format: 1.85

Son: Dolby DTS

Durée: 80 min

Pays: Belgique, France, Luxembourg

Année: 2004

Site du film

Disponible en VOD

SYNOPSIS

-

Carl et ses amis ont l’intention d’acheter un hôtel de luxe. Arrivé en éclaireur à “Belhorizon”, Carl découvre que ce n’est qu’une modeste pension de famille tenue par un couple d’immigrés espagnols. Puis les amis de Carl débarquent, jeunes gens riches en vacances qui vont semer le trouble et les classes sociales, en se croisant, font des étincelles.

 

Un premier film belge tout en ruptures de ton, clin d’oeil à Bunuel et à son “Charme discret de la bourgeoisie”, renouant avec le “réalisme magique” cher à André Delvaux.

CREDITS

-

Réalisateur: Inès Rabadan
Scénario: Inès Rabadan

Image: Sabine Lancelin
Son: Luc Yersin, Fred Meert, Franco Piscopo

Montage: Yann Dedet

Musique: Marie-Eve Ronveaux

 

Interprètes:

 

Carl : Emmanuel Salinger
Isabelle : Nathalie Richard
Henri : Bruno Putzulu
Annabelle : Claude Perron
Lucy : Saskia Mulder

 

Produit par Need Productions, Tarantula, PCT Cinéma Télévision, OF2B Productions, Lumière, Moviestream Filmed Entertainment.

 

Ventes internationales: Celluloïd Dreams

GALERIE

-
-

FESTIVALS

-
29ème Festival des Films du Monde, Montréal, Qc (Canada)

20ème Festival International du Film francophone de Namur (Belgique)

Quinzaine du cinéma Francophone à Paris (France)

Festival International du Film de Mannheim-Heideberg (Allemagne)

Festival International des films de femmes à Créteil (France)

Festival International du film indépendant de Buenos Aires

Festival du film de l'Union Européenne à Ottawa

Festival du film de l'Union Européenne à Vancouver

Festival International du film à Santiago de Chile

8ème Muestra Internacional de Cine de Santo Domingo

RÉALISATEUR

-

Née en Belgique en 1967, elle étudie la philologie à l’Université de Bruxelles, puis le cinéma à l’IAD où elle rencontre Denis Delcampe qui sera son producteur. Réalisatrice de courts métrages film et video («Vacance», «Surveiller les Tortues», «Maintenant», «Si j’avais dix doigts», «Le jour du soleil»), elle anime à l’occasion des ateliers de scénario et de montage pour des jeunes réalisateurs ou des manifestations féministes. «Belhorizon» est son premier long métrage.

REVUE DE PRESSE

-

“… un premier film ayant le bon goût de privilégier les chemins de traverse, les ruptures de ton ainsi qu’un goût pour l’absurde et l’intrigant.”

Xavier Leherpeur / TéléCinéObs

 

“Une fable bucolique mais cruelle, un conte de fées cinglant”

CinéEuropa

 

“Ce premier long métrage de la réalisatrice belge Inès Rabadán distile un certain malaise nimbé de mystère. La chimie des rapports sociaux s’y décante avant de se précipiter dans le drame. Un oasis d’étrangeté belge dans une semaine estival plutôt morne”

Le canard enchaîné

 

“Le silence, le chien noir, la forêt, cet hôtel bizarre… on ne sais si on est dans une histoire contemporaine ou un conte éternel. Inès Rabadan maintient subtilement l’équivoque tout au long de ce premier film singulier. Le charme opère”

Le Figaro

 

“Fable sociale caustique, film bucolique où la nature luxuriante recèle une part d’étrangeté menaçante, conte buñuelien télescopant le réel et l’imaginaire : Belhorizon est tout cela à la fois. C’est dire la richesse de ce premier long-métrage où la réalisatrice belgo-espagnole Inès Rabadan aborde les rapports houleux de classes tout en évitant de tomber dans les pièges du militantisme. De tensions sourdes en humiliations feutrées, Rabadan parle du mépris discret de la bourgeoisie et de la difficulté d’enlever les œillères que nous impose notre milieu d’origine.”

Télémoustique